Gabriel FRAYNE † January 13, 2000

Gabriel FRAYNE † January 13, 2000

Publication Type: Date: 2000
gabriel-frayne NécrologieGabriel FRAYNE
Membre d’Honneur
Ancien Trésorier Général de l’AIPPI

† January 13, 2000

Quelques mois après le décès de Joseph DeGRANDI, l’AIPPI et le Groupe américain sont endeuillés par la disparition de Gabriel FRAYNE, qui avait précédé Joseph DeGRANDI au poste de Trésorier Général de l’AIPPI.

Gabriel FRAYNE bénéficiait d’une double culture latine et anglo-saxonne. Né en Italie, il avait fait ses études secondaires en France à Nice; en 1940, il partait aux Etats-Unis où il accomplissait ses études supérieures de Droit, et devenait un brillant Avocat. Entré au Cabinet LANGNER-PARRY, hautement spécialisé dans le Droit International de la Propriété Industrielle et plus particulièrement des marques, Gabriel FRAYNE devenait le collaborateur de Stephen LADAS, éminent spécialiste du Droit International de la Propriété Industrielle et remarquable connaisseur des différents Droits Européens en ce domaine. Gabriel FRAYNE ne pouvait trouver un meilleur maître. Et, aux côtés de Stephen LADAS, Gabriel FRAYNE affirma très vite ses qualités d’intelligence, son esprit de synthèse, et son talent d’Avocat.

A l’estime réciproque qu’ils se portaient sur le plan professionnel, vinrent très vite s’ajouter une sorte de complicité intellectuelle et une profonde amitié. Gabriel FRAYNE apparaissait comme le disciple de Stephen LADAS.

Très rapidement, à l’AIPPI, il affirmait son autorité, très souvent porte-parole du Groupe américain. Excellent spécialiste du Droit des Marques, c’est lui qui a présenté à l’AIPPI le fameux projet de Traité TRT de l’enregistrement international des marques.

Au Congrès de MEXICO de 1972, Gabriel FRAYNE était nommé Assistant de Stephen LADAS, alors membre du Bureau de l’AIPPI, et, trois ans plus tard, il lui succédait au Congrès de SAN FRANCISCO en 1975 au poste de Trésorier Général dont il devait assurer les fonctions pendant 14 ans jusqu’en 1989.

Si ses qualités personnelles le portaient plus aux débats intellectuels qu’à la froide comptabilité, il accomplit sa tâche au sein du Bureau avec un remarquable esprit de coopération internationale, à laquelle le préparait la double culture dont il avait eu la chance de bénéficier. Et en outre, il affirmait cette chaleur humaine et cette capacité d’amitié profonde qui était une des marques de son caractère généreux.

L’AIPPI lui avait manifesté sa reconnaissance pour les services rendus, en le nommant Membre d’Honneur au Congrès de PARIS de 1983.

Après avoir quitté sa charge de Trésorier Général en 1989, Gabriel FRAYNE dut subir une grave opération qu’il surmonta avec beaucoup de courage, et il revint à nos réunions, acceptant même d’y présider une séance de travail où il affirma une fois de plus son autorité.

A tous ceux qui l’ont connu, et qui ont travaillé notamment avec lui au Bureau de l’AIPPI, Gabriel FRAYNE laissera le souvenir de son intelligence lumineuse, se son grand talent, et de sa généreuse amitié.

Par Geoffroy Gaultier
Président d’honneur